Cigarette Electronique: Ecig-Mag le magazine

Actualité de la cigarette électronique et du vapotage.

J’aime…

ma-cigarette

 

 

Logo blog cigarette electronique

 

logo annuaire cigarette electronique

 

Catégories

ECM_Video

 

Visiteurs

free counters

Avertissement

L’ANSM (Afssaps) recommande de ne pas consommer de Cigarette Electronique - Communiqué

AVERTISSEMENT:

Je viens de faire le ménage sur le site ecig-mag et principalement sur You Tube.

Sur You Tube j’ai plus d’une centaine de vidéos (dont pas mal de doublons)  éparpillées sur trois adresses différentes ! ! ! Toutes ces vidéos ont été regroupées sur la chaîne Ecig-Mag , et celles ayant été déplacées d’une autre adresse ont la mention « Archive » dans le titre. Les doublons ont été supprimés.

Toutes les vidéos sur la cigarette électronique sont désormais disponibles sur la chaîne You Tube   » Ecig-Mag Vidéos  »   et supprimées des autres endroits. 

Une superbe vidéo de présentation de l’EMOW de Kanger

 

Je viens de découvrir (merci à Nicolas du site de vente de cigarettes électroniques e-brumair de me l’avoir signalé ) une excellente vidéo réalisée par Arnaud.

La cigarette électronique EMOWPour avoir fait des dizaines de vidéos (mais c’était la préhistoire de la cigarette électronique) j’ai apprécié la qualité de l’image et du son (j’imagine que le réalisateur doit avoir un sacré matos ) . Et , ce qui est le plus important , le présentateur est bien allé à l’essentiel (tout juste quelques petites longueurs ). Sa présentation est claire, complète, instructive et franchement ça donne envie de vapoter avec cette EMOW. Retrouvez Arnaud sur Geek N Vaps. En tous cas un grand coup de chapeau à Arnaud pour ce travail de très grande qualité qui décrit bien cette cigarette électronique et son utilisation. On voudrait voir plus souvent des vidéos aussi bien réalisées.

Quant au prix de la EMOW, je viens de faire un tour sur le site de e-brumair et il est vendu à 49,90, c’est à dire finalement si on considère qu’il y a 5 résistances de rechange dans le kit un prix hyper compétitif pour s’adonner au vapotage avec des kits de base bien moins attirants. Attention c’est le prix affiché à la date de publication de ce post c’est à dire le 25 juillet 2014 et il pouvait s’agir d’une promotion. Il vous appartient d’aller vous-même vérifier le prix actuel.

L’EMOW sera probablement ma prochaine acquisition. Je vais juste attendre un peu car j’ai pas mal dépensé ces derniers mois en e-cig et e-liquides …

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Tester de nouveaux e-liquides

 

Je ne suis pas un grand fan des tests de e-liquides à vapoter. Outre le fait que c’est très subjectif c’est toujours  très personnel car c’est  avant tout une  question de goût. J’ai un ami qui adore vapoter la saveur « ananas » qui moi m’écoeure …  Qui a raison?

Pour moi, la cigarette électronique, le vapotage,  c’est avant tout un moyen de remplacer celle que l’on fume ou fumait et donc elle doit au niveau goût et sensations s’en rapprocher le plus possible. Ce que j’ai toujours recherché c’est évidemment le goût « tabac » ou en tous cas rien qui ressemble a des bonbons.

J’ai récemment essayé de nouvelles marques comme le TRIBECA de HALO que je me suis procuré auprès de e-brumair ou encore le NES de Dekang  vendu par Intellivap ou le Black Cavendish de AVORIA vendu lui aussi par e-brumair. Je vous ferai peut-être part dans un autre article de mes impressions, très subjectives ‘of course ».

 

Des scientifiques  écrivent à l’OMS pour défendre la cigarette électronique.

Logo billets sur la Cigarette ElectroniqueUne dépêche de l’agence Reuters nous apprend que  53 scientifiques de haut niveau viennent de demander à l’OMS  (Organisation Mondiale de la Santé) de ne pas classer la cigarette électronique comme étant un produit du tabac. Eh oui, on ne « fume » pas on vapote !

Ce groupe de scientifiques met en avant le fait qu’une telle décision serait de nature à « nuire aux chances de fortement réduire les maladies et décès dus à l’inhalation de fumée. »

Bien qu’elle n’ait pas encore arrêté sa décision définitive, l’OMS, a cependant déjà fait savoir qu’elle était plutôt favorable à ce que tous les produits contenant de la nicotine, comme c’est le cas de la cigarette électronique, soient  soumis aux mêmes restrictions. En effet  l’OMS semble vouloir considérer la cigarette électronique plutôt comme une « menace » et pense qu’il faudrait peut-être lui appliquer le même traitement que les produits du tabac.

Dans une lettre ouverte à l’OMS, des scientifiques font aujourd’hui valoir que la cigarette électronique  n’est pas un problème en raison du risque peu élevé qu’elle présente mais plutôt « l’une des solutions » possibles dans la lutte contre le tabagisme.

Ces experts,  vont même jusqu’à écrire qu’ « il se pourrait que ces produits fassent partie des innovations sanitaires les plus importantes du 21e siècle; pouvant peut-être sauver des millions de vie », estimant  qu’il ne faut pas leur appliquer des mesures de contrôle comme s’il s’agissait de produits issus du tabac.

On ne peut que constater l’énorme évolution de la communauté scientifique face à la cigarette électronique. Il y a à peine deux ou trois ans, celle-ci était diabolisée avec des arguments tels que « contient de l’antigel », « fabriquée en Chine », « produit du Tabac », etc … Aujourd’hui le retournement est quasi total et je constate que des scientifiques, comme le Pr Dautzenberg par exemple, qui fait autorité en France,  adoptent aujourd’hui une attitude nettement plus positives vis à mis de la cigarette électronique. S’ils émettent encore des réserves c’est simplement (et nous ne pouvons que nous en féliciter, car c’est dans notre intérêt) pour réclamer des études supplémentaires mais n’hésitent plus à recommander la cigarette électronique comme moyen de substitution au tabagisme.

Moralité: laissez nous vapoter en paix!

Marisol Touraine veut interdire la cigarette électronique dans certains lieux publics !

Périodiquement le gouvernement, l’administration ou les incontournables associations  anti-tabac se manifestent sur la question de la cigarette électronique. Je me souviens des premières élucubrations de l’administration (l’AFSSAPS) , d’associations de non-fumeurs, et même d’experts santé qui n’avaient de cesse de condamner la cigarette électronique  car celle-ci contenait du propylène glycol « un anti-gel utilisé dans nos voitures » ! .C’était l’argument choc et l’on se gardait bien de dire que l’on trouvait ce même ingrédient dans des dentifrices, des sirops pour nourrissons etc …

Plus récemment, faute d’argument scientifique contre la cigarette électronique on nous sort une théorie selon laquelle la cigarette électronique pourrait conduire les jeunes à se tourner vers les vraies cigarettes ! Franchement si on va pouvoir certainement nous trouver une dizaine de cas en France où cette affirmation va s’avérer exacte, la réalité c’est que les dizaines voire centaine de milliers d’utilisateurs de la cigarette électronique sont avant tout d’ex-fumeurs et ceux qui n’ayant jamais fumé auparavant utilisent une cigarette électronique font figure d’exception. Le vapotage est avant tout pratiqué par des personnes voulant se débarrasser du tabac.

Et voilà que sur BFM TV notre Ministre de la santé annonce qu’elle est  « .. favorable à l’interdiction là où il y a beaucoup de monde, des enfants, là où le geste peut inciter à fumer ». Déjà il est vrai qu’en France actuellement il n’y a aucun autre sujet d’importance dans le domaine de la santé que celui là …. 

On aurait préféré que l’administration tienne compte, de façon cohérente, du rapport qu’elle a commandé à l’OFT (Office Français de prévention du Tabagisme ) qui entre autres:

– Souligne que, comparée à la fumée provoquée par la combustion du tabac

– La vapeur produite par la cigarette électronique se distingue par

  • « l’absence de cancérogène »,
  • « l’absence de monoxyde de carbone »
  • « l’absence de particules solides à des taux significatifs ».

C’est quand même pas rien ! A cela ajoutons que l’OFT  estime le risque sanitaire lié au vapotage passif étant quasi nul , « à la limite de la signification clinique » pour être plus précis. 

Donc la seule raison serait de « ne pas inciter à fumer » . C’est plutôt fumeux comme motivation ! Laissez nous vapoter en paix!